LE SITE DE LA RUE BOOTH

Le campus de 6,5 acres (2,5 hectares) de la rue Booth est situé entre les rues Booth, Orangeville, Rochester et Norman à Ottawa en Ontario.

La Société immobilière du Canada se réjouit de travailler en collaboration avec la Ville et la collectivité dans le cadre du processus de consultation publique et de développement. Dans chacune des collectivités où elle exerce ses activités, la Société immobilière du Canada cherche à recueillir les commentaires de la collectivité locale par l'entremise d'un processus de planification personnelle et municipale. Le processus de consultation est en cours pour cette propriété.

La Société immobilière du Canada reconnaît l'importance de la commémoration et de la préservation du patrimoine dans tous ses projets de développement. Ainsi, elle a l'intention de réaliser une stratégie patrimoniale de concert avec la Ville d'Ottawa dans le cadre du processus de planification; une stratégie qui permettra de commémorer et de célébrer l'histoire du site. La Société estime que tout nouvel édifice ou aménagement paysager devrait souligner le caractère patrimonial des lieux et rehausser l’interprétation historique du site.  

 

À PROPOS DE LA SOCIÉTÉ IMMOBILIÈRE DU CANADA


La Société immobilière du Canada est une Société d’État commerciale fédérale autofinancée qui œuvre dans le domaine de l'immobilier, du développement et de la gestion d'attractions spéciales.

L'objectif de la Société dans toutes ses activités est de procurer les meilleurs avantages possible aux collectivités canadiennes et au gouvernement fédéral. La Société immobilière du Canada travaille à la réalisation de son mandat avec les meilleurs experts de l'industrie. La Société est fière de son approche axée sur la consultation pour atteindre ses objectifs communautaires, assumer la gérance de l'environnement et assurer la commémoration patrimoniale dans tous ses projets à la grandeur du Canada.

Dans le cadre de ses activités, la Société s'assure que les propriétés gouvernementales sont réaménagées ou gérées conformément à leur utilisation optimale, et qu'elles sont réintégrées de manière harmonieuse dans les collectivités locales. Son objectif est de contribuer à la transformation des terrains excédentaires et de les remodeler de manière à répondre aux besoins des Canadiens et des Canadiennes en leur offrant de nouveaux quartiers durables et inspirants où ils pourront vivre, travailler et s'amuser.

Pour en savoir plus, consultez le site www.clc.ca.

CLC logo

Lorsqu’un ministère désigne une propriété excédentaire à ses besoins, la Société immobilière du Canada effectue une analyse pour déterminer comment cette propriété pourrait mieux servir la collectivité locale et le gouvernement du Canada. La Société travaille avec le ministère pour établir le juste prix de la propriété, puis achète le terrain par le biais du processus d’aliénation des biens immobiliers du gouvernement.

La Société immobilière du Canada aborde un processus de consultation publique pour chacun de ses projets, sans exception. Afin d’organiser la stratégie de consultation communautaire la plus efficace possible, notre équipe travaille étroitement avec les résidents locaux et les responsables municipaux. Nos consultations incluent souvent des rencontres avec des organismes communautaires, des séances portes ouvertes au public et la formation de comités consultatifs, afin de recueillir les commentaires de résidents locaux à propos des utilisations possibles de la propriété. Le public est toujours invité à assister aux rencontres et à participer à toutes les étapes du processus de consultation.

Après avoir terminé le processus de consultation, la Société immobilière du Canada élabore le plan directeur d’aménagement de la propriété. Soucieuse de son engagement en matière de responsabilité sociale, la Société élabore le plan directeur en s’inspirant de principes de développement durable, notamment ceux des certifications LEED, et en se veillant à répondre aux attentes de la collectivité locale. Le plan est ensuite soumis au conseil municipal local, à des fins d’examen et d’approbation.

Une fois les approbations obtenues, la Société immobilière du Canada entame d’habitude des travaux de viabilisation du site. Selon l’état du site, cela peut inclure l’enlèvement de débris et de sols contaminés ou d’autres dangers environnementaux. Les autres préparatifs peuvent inclure la réfection des rues existantes, la démolition de structures dangereuses et l’installation de nouvelles rues et d’autres services municipaux (égouts et éclairage des rues, etc.).

La phase finale d’un aménagement immobilier se déroule alors selon trois scénarios. D’habitude, la Société immobilière du Canada commercialise et vend la propriété à des constructeurs, en procédant par étapes. Ces derniers se chargent ensuite de la construction en respectant le plan directeur d’aménagement de la Société. À l’occasion, la Société immobilière du Canada se charge de la construction d’immeubles, après la viabilisation du site. Enfin, dans le troisième scénario, certaines propriétés de grande valeur pour le gouvernement du Canada sont conservées, et la Société immobilière du Canada les gère au nom du gouvernement. Certaines des propriétés phares gérées par la Société incluent la Tour nationale du Canada (Tour CN), le Vieux-Port de Montréal et le Centre des sciences de Montréal.